Eva Monpied

Ex Dir'com d'Engie BtoB et d'Engie Ineo Aujourd'hui exploratrice

« J’ai choisi résolument d’être libre et de n’être dépendante de rien. Sauf de l’art peut-être. Ou de l’amour. C’est une philosophie de préservation de soi-même » Patti Smith

why ? where ? when ?
2016, tu as 40 ans. Des horaires, des amis, des amours, un travail, des rêves et pourtant. Et pourtant le regard moins brillant. Souffle court, tu cours, tu cours dans le métro, le train, l’avion, tu cours de réunions en réunions, de codir en codir, tu cours vite, même le week-end sur le bitume, bref tu cours sans plus trop savoir pourquoi. Et puis.
Et puis, il y a des jours pas comme les autres.
Des jours où tu as un an de plus. Des jours où tu y vas, tu te lances. Tu lâches ton job, ton statut, ta sécurité, ta certitude. Tu largues les amarres, l’habitude, le confort, ton appart, George (je ne laisse pas « George », mon émeu, je le home sitte) en quête de sens, de frais, de liberté, de pas comme les autres. Et tu pars.
Partir pour se faufiler dans les interstices de la vie et prendre le pouls de la planète, seule. Enfin pas si seule, livres et boitier sont des fidèles et les sapiens aujourd’hui inconnus des nouveaux.
Comme un contre-pied à hier, voyager lent, mesurer le temps et l’éphémère impermanence des choses. Tracer de larges traits reliant les frontières entre elles. Peu prévoir, ni l’itinéraire, interstice spatial improvisé, ni la durée, interstice temporel recherché.  Se laisser surprendre, s’interrompre, continuer, contempler, traverser. Aller de soi à soi en passant par les autres. Vivre le live, le présent, ce qui est vrai pour soi. Partager désormais son oxygène avec d’autres et découvrir un peu plus ce village qu’est le monde. Et le vivre avec vous dans cet espace interstitiel.
Alors prenez un café, ouvrez un oeil et laissez vous happer. Wild kiss.
Eva M.

Congres OTF Reims 2019